Evenement et manifestation - Agenda de La Haute Saône

 Concerts, Musique à venir
Affichage de de l'agenda de La Haute Saône
Vous pouvez choisir de consulter les événements de l'agenda par catégorie en cliquant sur l'une des icônes ci-dessous.
 Juillet 2018 téléchargez au format PDF
Concerts, Musique
Du 13/07/2018 au 29/07/2018 à Faucogney et la Mer

festival Musique et Mémoire

Agrandir l'imageNé d'un rêve au coeur du plateau majestueux des Mille Etangs, espace naturel incontournable des Vosges du Sud, le festival Musique et Mémoire a su se forger une identité artistique originale et sans cesse en mouvement.

Année après année, cet événement s'est taillé une identité forte permettant au territoire réinvesti, de diffuser l'idée et l'expérience d'une aventure humaine et culturelle désormais incontournable dans le paysage des festivals de l'été.

Fabuleux théâtre des humeurs baroques, le festival Musique et Mémoire fête cet été avec passion, force et panache sa 25e édition.

Pour sa 5e année de compagnonnage artistique, l'ensemble Les Timbres, associé au merveilleux chanteur Marc Mauillon, propose un parcours aux horizons multiples d'une audace absolue.

Adulé dans le monde entier comme l'un des meilleurs ensembles de la scène baroque actuelle, Vox Luminis revient pour une 3e résidence avec un programme d'une puissance inouïe consacré à Johann Sebastian Bach.

Le festival Musique et Mémoire salue la naissance de l'orgue ibérique de Grandvillars avec l'organiste orfèvre Jean-Charles Ablitzer associé au chanteur catalan Josep Cabré et offre un premier espace d'expression à l'ensemble bourguignon, Les Traversées Baroques.

Vivre la féerie du plus vieil opéra du monde, écouter une mélodie à perdre la raison, voter pour sa nation préférée lors d'une joute musicale, flotter entre inconscience et imagination couché dans un verger, suivre une voix unique en quête de l'essentiel, découvrir l'arme la plus puissante de l'amour, ressentir l'énergie des sonorités entre ombre et lumière de l'orgue espagnol, expérimenter l'universalité avec Bach... Cette édition anniversaire ose tout !

Un émerveillement !


Site internet : http://www.musetmemoire.com

Du 18/07/2018 au 21/07/2018 à Luxeuil les Bains

Auberges musicales gratuites

Agrandir l'imageChaque soir à 19h dans la cour intérieure de l'Abbaye, concert de musique et possibilité de se restaurer et/ou de prendre un verre.
Concert gratuit

Site internet : http://www.pluralies.net

Le 21/07/2018 à Saint-Barthélemy

Passions et tourments amoureux

Agrandir l'imageLes Traversées Baroques
Anne Magouët, soprano
Stéphanie Erös , violon
Judith Pacquier, cornet à bouquin
Laurent Stewart, clavecin
Florent Marie, théorbe et luth

Benoît Colardelle, lumières


Muse, chanteuse, compositrice : Barbara Strozzi, une femme au destin exceptionnel…

Fille d’une servante et née de père inconnu, Barbara Strozzi voit le jour à Venise en 1619 où elle baigne dans un milieu culturel raffiné, et montre rapidement des dons pour la musique et le chant. Elle étudie dans son enfance avec Francesco Cavalli, et, en 1634, le compositeur Niccolo Fontei loue déjà la manière hardie et charmante dont cette modeste sirène rend habituellement les harmonies. Elle publie son premier opus à l’âge de 25 ans, et aura la chance d’en publier huit au total entre 1644 et 1664.

En 1637, Giulio Strozzi, son père adoptif, fonde l’academia degli unisoni, réunion d’artistes et d’intellectuels se retrouvant pour discourir de manière réthorique sur des sujets choisis. Les Veglie de segnori unisoni (1638) consignent un certain nombre des débats qui s’y tiennent. On y apprend notamment que Barbara y joue le rôle de maîtresse de cérémonie, qu'elle choisit les sujets à débattre et juge les discours. Elle chante également dans ces réunions, mais elle n’est pas la seule : ces Veglie mentionnent la présence des voix « les plus rares du siècle », et Claudio Monteverdi y aurait participé en personne.

On y lance par exemple la controverse suivante : quelle est l’arme la plus puissante en amour : les larmes ou le chant ? Barbara Strozzi lit les arguments, commençant tout d’abord par défendre les larmes. Elles sont naturelles, le chant étant, quand à lui, artificiel, puisqu’on on ne trouve pas de tremolo qui ne soit pas fabriqué, ni de soupir qui ne soit une fiction. Elle lit ensuite l’argument contraire, en défense du chant face aux larmes : elles coulent de manière incontrôlée, tandis que le chant est conduit par l’âme. Il est donc le véritable maître des élans qui font naître l’amour. Le dernier mot ira à Barbara Strozzi, qui conclue la controverse de la manière suivante : je ne discuterai pas votre choix, mes gentilhommes, en faveur du chant, parce que je sais bien que vous ne m’auriez pas fait l’honneur de votre présence si je vous avais invités à venir me voir pleurer, et non à m’entendre chanter…

Cette histoire résume à elle seule l’état d’esprit de cette période…


Site internet : http://www.musetmemoire.com

Le 22/07/2018 à Corravillers

Sonates pour viole de gambe et clavecin, JS Bach

Agrandir l'imageEnsemble Les Timbres
Myriam Rignol, viole de gambe
Julien Wolfs, clavecin

Benoît Colardelle, lumières


La sonate en trio pour deux dessus et basse continue est sans doute l’une des formes les plus prisées dans le répertoire de musique de chambre à l’époque baroque. Elle est toutefois étonnamment peu présente chez Johann Sebastian Bach, même si l’on peut supposer que nombre d’entre elles furent perdues.

Bach sera avant tout le champion d’une nouvelle sorte d’écriture en trio, où l’on ne garde que deux instruments : un instrument de dessus (violon, flûte, ou viole de gambe) et le clavecin, qui garde son rôle de basse pour la main gauche, et dont la main droite reprend le rôle du second instrument soliste.

Les trois sonates pour viole de gambe et clavecin (BWV 1027 à 1029) appartiennent à cette nouvelle forme d’écriture. Quand furent-elles écrites ? Au même moment, pour la même occasion ? Rien n’est certain. On pense évidemment tout de suite à les rattacher à la période de Cöthen, dont datent les six sonates pour violon et clavecin obligé (BWV 1014-1019) et où le prince Léopold était lui-même violiste et comptait parmi ses musiciens le célèbre violiste Christian Ferdinand Abel.

Pièces maîtresses du répertoire pour viole de gambe, ces ½uvres sont à la fois fascinantes et effrayantes pour leurs interprètes…



Site internet : http://www.musetmemoire.com

Le 22/07/2018 à Grandecourt

Concert à l'église de Grandecourt - Jean Kita

Jean Kita donnera un concert à l'église de Grandecourt.

Récital au profit de la restauration de l'église romane.
Chorale 'Chant et solidarité"
Organisé par les amis de l'église de Ste Marie-Madeleine.
Tél. 09 60 52 27 22

Le 23/07/2018 à Navenne

Part-Time Friends aux Estivales de Saône

Agrandir l'imageSous influence anglophone, le duo Part-Time Friends vous offre une musique pop-folk électrique tour à tour aérienne, acoustique, exotique et sans contrainte. Leur amitié très forte et parfois litigieuse est la source de ce nom de scène. Venez retrouver leurs voix résonnantes et notamment, leur premier single choisi pour la campagne publicitaire mondiale de Citroën, "Here we are".

Les concerts ont lieu en plein air et des solutions de repli sont prévues en cas de mauvais temps, suivez les flèches "concert" orange.

Concert GRATUIT

Site internet : http://www.echosystem70.fr/concert/...

Le 24/07/2018 à Bougnon

Part-Time Friends aux Estivales de Saône

Agrandir l'imageSous influence anglophone, le duo Part-Time Friends vous offre une musique pop-folk électrique tour à tour aérienne, acoustique, exotique et sans contrainte. Leur amitié très forte et parfois litigieuse est la source de ce nom de scène. Venez retrouver leurs voix résonnantes et notamment, leur premier single choisi pour la campagne publicitaire mondiale de Citroën, "Here we are".

Les concerts ont lieu en plein air et des solutions de repli sont prévues en cas de mauvais temps, suivez les flèches "concert" orange.

Concert GRATUIT

Site internet : http://www.echosystem70.fr/concert/...

Le 25/07/2018 à Briaucourt

Part-Time Friends aux Estivales de Saône

Agrandir l'imageSous influence anglophone, le duo Part-Time Friends vous offre une musique pop-folk électrique tour à tour aérienne, acoustique, exotique et sans contrainte. Leur amitié très forte et parfois litigieuse est la source de ce nom de scène. Venez retrouver leurs voix résonnantes et notamment, leur premier single choisi pour la campagne publicitaire mondiale de Citroën, "Here we are".


Les concerts ont lieu en plein air et des solutions de repli sont prévues en cas de mauvais temps, suivez les flèches "concert" orange.

Concert GRATUIT

Site internet : http://www.echosystem70.fr/concert/...

Le 26/07/2018 à Courcuire

Part-Time Friends aux Estivales de Saône

Agrandir l'imageSous influence anglophone, le duo Part-Time Friends vous offre une musique pop-folk électrique tour à tour aérienne, acoustique, exotique et sans contrainte. Leur amitié très forte et parfois litigieuse est la source de ce nom de scène. Venez retrouver leurs voix résonnantes et notamment, leur premier single choisi pour la campagne publicitaire mondiale de Citroën, "Here we are".

Les concerts ont lieu en plein air et des solutions de repli sont prévues en cas de mauvais temps, suivez les flèches "concert" orange.

Concert GRATUIT

Site internet : http://www.echosystem70.fr/concert/...

Le 27/07/2018 à Héricourt

Motets, JS Bach

Agrandir l'imageVox Luminis
10 chanteurs et 3 instrumentistes (orgue, basson et viole de gambe)

Les Motets de Johann Sebastian Bach occupent une place de choix au sein du répertoire choral. Composés lors des premières années à Leipzig du compositeur (1723-1731), ces pièces ont d’autant plus de poids à ses yeux qu’elles appartiennent à un genre que sa famille pratique depuis des générations. En tant que cantor à l’Église St Thomas, Bach est entre autres chargé de composer pour les funérailles et pour les offices commémoratifs. Or, dans la liturgie luthérienne, c’est au genre du motet que l’on fait recours pour ce type de services. Pour les Motets de Bach plus que partout ailleurs, une dextérité et une virtuosité comparables à celles des musiciens sont requises tant la ligne vocale peut s’avérer instrumentale. Bach allie ici habilement tradition et innovation. Il applique d’une part les règles que Josquin Des Prés a fixées au XVIe siècle si bien que son langage polyphonique se compose d’écriture imitative et de passages en homophonie où les voix sont amenées à chanter simultanément le même texte. Il agrémente d’autre part son écriture de deux pratiques italiennes : l’emploi du double ch½ur et l’insertion de madrigalismes visant à traduire musicalement certains mots du texte. De passage à Leipzig en 1789, Mozart ne manquera pas d’être conquis par la somptuosité de ces pièces qu’il s’empresse d’étudier en détail tant il estime qu’elles sont nourrissantes.

À l’écoute de ces motets, est-il encore possible de douter de l’existence du paradis sur terre ?


Site internet : http://www.musetmemoire.com

Du 27/07/2018 au 28/07/2018 à Jussey

festival Music'en Brousse

Agrandir l'imageDevenu un moment incontournable de la scène musicale Haute Saônoise, le festival propose sur deux soirées une programmation éclectique pour tous les publics.
Cette année encore, la scène de Music'en brousse résonnera les 27 et 28 juillet entre Saône et forêts avec 8 concerts, dont SIDILARSEN le vendredi et LES HURLEMENTS D'LEO le samedi !!! N'hésitez pas à découvrir ou redécouvrir ces soirées conviviales sous les étoiles et passer un agréable moment avec toute l'équipe des joyeux bénévoles.

Site internet : http://music-en-brousse.fr/

Le 28/07/2018 à Lure

Magnificat(s)

Agrandir l'imageVox Luminis
31 musiciens

Le premier Noël de Bach à Leipzig fut une grande responsabilité. En sa qualité de nouveau cantor de Saint-Thomas, il déploya sa musique alors la plus impressionnante. Un fait remarquable, car durant sept mois, il avait écrit et interprété une à deux nouvelle(s) cantate(s) par semaine. Et pour cette fête de Noël, il devait faire ses preuves dans une ville qui, depuis la récente fermeture de sa maison d’opéra, restait sur sa faim en matière de divertissements musicaux. Le Magnificat offre donc un drame majestueux à une échelle compacte, du moins dans la dernière version de Bach avec trompettes de cérémonie.

Vox Luminis instaure une parfaite atmosphère de Noël, avec le Magnificat de Kuhnau, une ½uvre que Bach a très probablement dirigée. D’Allemagne du Sud, on entendra également une cantate de Pachelbel, aujourd’hui surtout connu pour son Canon, mais en son temps célèbre pour ses talents d’organiste. Sans chef, Vox Luminis s’immerge totalement dans la musique.

Jubilatoire !



Site internet : http://www.musetmemoire.com

Le 29/07/2018 à Luxeuil les Bains

Messe en si, JS Bach

Agrandir l'imageVox Luminis
10 chanteurs et 20 instrumentistes

La Messe en si mineur de Bach est une ½uvre emblématique de la musique occidentale ; assemblée en tant que telle, elle n’a pourtant de son vivant jamais été jouée dans son intégralité.

L’histoire nous laisse dans l’ombre tant sur l’origine que sur la fonction de l’½uvre. Bach aurait-il été soucieux de sa vulnérabilité ? Cette compilation puisant dans des ressources antérieures est dotée d’une ingéniosité sans équivoque ; elle semble vouloir donner un aperçu global de tous les styles et techniques, pleinement maitrisés. L’architecture est unique et englobe une voûte et son contraire : l’ancien et le nouveau, l’objectivité grégorienne dérivée de la psalmodie et la forme baroque la plus contemporaine, les formes libres et les formes carrées, le c½ur et le ch½ur, l’individu et l’humanité, le populaire et le spirituel, les rythmes dansés et les voix angéliques. Résumer le ciel et la terre, voici l’essence même de l’Ordinaire – la partie récurrente que le croyant se doit d’invoquer à l’heure de la messe et que Bach met ici en musique. Même le meilleur de la musique profane y est intégré ; Qui sedes ad dextram Patris réfère à une Gigue, Quoniam tu solus Sanctus à une Polonaise, Crucifixus à une Passacaille, Et resurrexit à une Réjouissance.

Plus on plonge dans l’½uvre, plus la recherche d’une abstraction universelle semble évidente. Une messe en latin dans un contexte luthérien allemand est en soi un choix ambivalent qui a donné à l’½uvre un caractère ½cuménique. Y aurait-il la volonté de transgresser les convictions individuelles en vue d’un message universel, inscrit dans la musique ?

Une clôture sur le toit du monde de la création artistique !


Site internet : http://www.musetmemoire.com

Du 30/07/2018 au 07/08/2018 à Ronchamp

Musique aux 4 Horizons : Répétitions

Répétitions publiques sur la colline

Tarif : inclus dans le droit d’entrée ou forfait

Site internet : http://www.musiqueaux4horizons.com/festival/festival-2018/


SLIDE02
SLIDE01
SLIDE03
 

Inscription à la newslettre

Recevoir chaque mois nos principales
infos et idées sorties ...