Abbaye de Cherlieu

Un bout de Moyen-Âge

Partons à la découverte du patrimoine de Haute-Saône avec l’Abbaye de Cherlieu à Montigny-lès-Cherlieu .

Il n’en reste aujourd’hui que des ruines : un pan de mur du bras nord du transept et quelques façades et toitures de bâtiments conventuels. Cherlieu était pourtant au Moyen-Âge l’une des plus grandes et plus belles églises de Franche-Comté. 

Un point d’histoire pour l’Abbaye de Cherlieu

Construite en 1150 par une communauté Cistercienne, l’église abbatiale fut terminée en 1220.
En forme de croix latine à 3 nefs, l’abbaye mesurait 105m de long et 54m de large.

L'abbaye, aux dimensions impressionantes, comptait de nombreux moines prieurs et d'autres qui s'occupaient du domaine agricole.

Cependant, la famine, les guerres (guerres de religion, guerre de Dix Ans, guerre des deux conquêtes françaises) et la peste ont peu à peu détruit le monastère. Puis s'en est suivi, dans les années 1790, la vente de l'église, comme bien national, à deux entrepreneurs. Ceux-ci en ont réexploités et réemployés les pierres et cela notamment pour la construction de maisons ou bâtiments de villages environnants.

L’Abbaye aujourd’hui : un domaine protégé

Aujourd’hui, nous ne pouvons observer que des vestiges de l’ancien cloitre.

Ces vestiges bénéficient, grâce à l’association « Cherlieu, Présence Cistercienne », de la protection au titre des monuments historiques depuis 1984. L’abbaye est également classée par décret du 30 avril 1997 pour son caractère historique et pittoresque.

Le pan de mur subsistant a été consolidé en 1992 grâce à l'association.


En pratique :

  • Entrée libre et gratuite
  • Quelques emplacements de stationnement à proximité


SLIDE02
SLIDE01
SLIDE03
 

Inscription à la newslettre

Recevoir chaque mois nos principales
infos et idées sorties ...

Votre pub ici