Le Musée de la Montagne

Direction les montagnes haut-saônoises

Le Musée de la MontagneSi les Vosges Saônoises sont réputées pour leurs étangs, leurs ballons verdoyants et leurs chemins de randonnée, on ne s'attend guère en revanche à y trouver un musée. Et pourtant, c'est dans le hameau de Château-Lambert , à près de 800 m d'altitude et aux confins de la Franche-Comté et de la Lorraine, que se trouve le Musée de la Montagne.
Mais attention, points d'oeuvres d'art ici, plutôt des huttes, du vieux mobilier et de la vaisselle d'autrefois, à découvrir le long d'un parcours en plein air avec vue sur les montagnes environnantes.

Après avoir admiré la jolie vue sur les Vosges depuis le Col des Croix, nous voici arrivé à Château-Lambert, hameau un peu hors du temps, niché au creux des sommets du massif vosgien. Le Musée, qui reconstitue un village de montagne du début du XXème siècle, se fond parfaitement dans le décor.
Dès le début de la visite, nous voici plongé dans le quotidien (pas si lointain) de nos aïeux : la table est mise, la marmite chauffe dans la cheminée, on aurait presque envie de s'attabler pour manger la bonne soupe de légumes préparée par la maitresse des lieux. Dans un coin, (faux) agneaux et chevreaux contemplent la scène.
La chambre, la salle de classe, la grange... les différents lieux de vie s'enchaînent, toujours parfaitement reconstitués, avec un souci du détail tel qu'on s'attendrait presque à voir s'animer ce petit garçon coiffé d'un bonnet d'âne ou ce paysan aux sabots grossiers.

Un musée à ciel ouvert

La visite continue à l'extérieur, à flanc de montagne. Cette fois, ce sont des petites chèvres bien réelles qui nous observent d'un oeil goguenard alors que nous gravissons le sentier, un peu essouflés. Admirer la jolie vue sur Château-Lambert et tenter de caresser les biquettes sont un bon prétexte pour faire une pause!
A chaque étape, une découverte : ici la loge des sabotiers, là la baraque du bûcheron, un peu plus loin la hutte du charbonnier, le moulin ou encore la chapelle. A chaque fois, l'architecture, le mobilier, les quelques panneaux d'information, nous permettent de découvrir et de mieux comprendre les métiers et les travaux qui rythmaient la vie d'autrefois.
Avec quelques surprises : saviez-vous par exemple que Château-Lambert était autrefois une terre espagnole, réputée pour ses mines d'argent?

Plongés dans cette ambiance rurale, on est presque étonnés de retrouver un semblant de modernité dans le bâtiment de l'ancienne ferme. Récemment aménagé, celui-ci revient sur le passé minier de la commune dans une muséographie plus moderne, pas moins intéressante, mais un peu moins authentique probablement que le reste du musée.

La visite continue !

Une fois votre visite terminée, ne quittez pas Château-Lambert tout de suite! Il y a bien d'autres choses à voir dans ce si petit village.
La Maison de la Nature des Vosges Saônoises par exemple, qui propose une exposition permanente sur la faune et la flore locale, et vend divers produits locaux.
Ou encore la chapelle, construite en 1616 "aux frais des Rois d'Espagne".
A ses pieds, la rivière de l'Ognon qui prend sa source quelques centaines de mètres plus haut. En longeant son cours, peut-être sentirez-vous un souffle d'air froid vous frôler les chevilles : il ne s'agit pas d'un fantôme, seulement de l'ancienne entrée des mines...

Le + : un musée qui ne ressemble pas à un musée, agréable à visiter même avec des enfants, d'autant plus que la visite n'est pas trop longue (environ 1h à 1h30).

Le - : ça grimpe! Pour les plus jeunes, prévoir un porte-bébé plutôt qu'une poussette. Et éviter d'y aller les jours de pluie, les parties en plein air sont beaucoup plus sympas sous le soleil.

A noter : le musée est ouvert toute l'année, mais il est parfois fermé en période hivernale, selon les conditions météorologiques.

En savoir plus : www.musees-franchecomte.com

Testing réalisé par Laure en août 2016


SLIDE10
SLIDE14
SLIDE11
SLIDE12
 

Inscription à la newslettre

Recevoir chaque mois nos principales
infos et idées sorties ...