Château de Ray sur Saône

10 siècles d'histoire              

Depuis près de 1000 ans, le château de Ray-sur-Saône domine la vallée de la Saône. Son parc constitue aujourd'hui une agréable visite, à effectuer toute l'année pour découvrir les différentes facettes du château au fil des saisons.

Ray sur Saône

Le site du château domine la Saône à plus de 300 mètres d'altitude. Jules César lui-même avait dressé une place fortifiée sur ce lieu stratégique.
Au 10ème siècle, un château y fut édifié afin de surveiller les voies de passage. Au fil des guerres et des seigneurs, il fut modifié, détruit, reconstruit...
Au 15ème siècle, il était entouré d'un fossé et d'une muraille comportant 14 tours. Deux d'entre elles, ainsi qu'une partie des fortifications, existent toujours.

Le château tel qu'il existe aujourd'hui, avec son plan en U, fut édifié au 18ème siècle. Il mêle avec sobriété et élégance tours médiévales et architecture de style Louis XIV.

Romantisme à la haut-saônoise

Château de Ray-sur-Saône

Le parc à l'anglaise s'étend en terrasse devant le château et au milieu des remparts édifiés au fil des siècles. Une étape s'impose sous le tilleul de Roze de Ray, planté en 1609 lors des fiançailles de la jeune fille.
La visite continue dans le parc paysager et la futaie forestière, constitué d'essences rares et exotiques, pour la plupart centenaires. Elles dissimulent le caveau des seigneurs de Ray.
Ce parc offre une très belle vue sur la vallée de la Saône et la Petite Cité Comtoise de Caractère de Ray-sur-Saône .

Parc ouvert toute l'année gratuitement.

L'histoire d'une famille

Les descendants des seigneurs de Ray vivent toujours dans le château de leurs ancêtres. Une partie de la demeure a été transformée en un petit musée (aménagé dans le hall, la tour et le salon) où l'on peut découvrir une collection d'armes anciennes, de souvenirs de guerre et de tenues de chasse à cour.
On y trouve quelques pièces exceptionnelles, tels un sabre de Napoléon Ier, un coffre qui aurait contenu le Saint-Suaire ou encore le coeur de Philippe de Marmier, seigneur du château décédé en 1846.
La chapelle, le sous-sol, la cuisine et le puits de 53 m de profondeur se visitent également.

La comtesse Diane de Salverte, dernière héritière des seigneurs de Ray, a effectué une donation exceptionnelle du château au Département de la Haute-Saône en mai 2015.     

 


SLIDE10
SLIDE14
SLIDE11
SLIDE12
 

Inscription à la newslettre

Recevoir chaque mois nos principales
infos et idées sorties ...

Votre pub ici